Aller au contenu
Accueil » Articles Santé » L’analyse d’urines : mode d’emploi

L’analyse d’urines : mode d’emploi

Je ne vais pas vous faire un article détaillé sur l’analyse d’urines. Ce n’est pas le sujet du jour. C’est plutôt un article qui veut vous donner des instructions pratiques et un mode d’emploi simple pour réaliser une analyse d’urines dans les règles de l’art.

En effet, le recueil d’urines, suivant ce que l’on cherche, nécessite des bonnes pratiques. Rien n’est simple en médecine, mais ça, vous le savez déjà ! Si on ne suit pas correctement les consignes, cela va retentir sur les résultats de l’analyse d’urines. El là deux cas de figure se rencontrent :

  • Soit il faut tout recommencer, ce qui est un peu dommage. Une infection urinaire n’attendra pas que vous fassiez une nouvelle analyse d’urines. Et s’il faut recommencer une analyse d’urines des 24 heures, cela va vite devenir galère pour vous.
  • Soit, encore pire, le médecin va lire et interpréter des résultats faux sans s’apercevoir que vous avez mal recueilli les urines. 
récipient analyse d'urines

Donc lisez bien cet article, et vous aurez alors le bon mode d’emploi pour bien effectuer votre analyse d’urines. A noter également, que je suis confronté au moins toutes les semaines sur cette question du mode d’emploi de l’analyse d’urines. Les gens se trompent souvent dans les consignes. Peut-être qu’elles sont données un peu à la va vite par le médecin, l’infirmière ou le biologiste…D’où l’intérêt de cet article. 

Beaucoup de personnes connaissent bien le sigle ECBU. En effet, c’est un examen que l’on réalise souvent dans le cadre des infections urinaires. ECBU signifie Examen CytoBactériologique des Urines. 

L’ECBU est une analyse d’urines qui recherche la présence de germes dans les urines. Ces germes recherchés seront des bactéries. Cette analyse d’urines recherchera aussi des anomalies de certaines cellules dans les urines. Ces cellules seront les leucocytes (globules blancs), les hématies (globules rouges) et parfois des cellules épithéliales (présentes à la surface de l’intérieur de la vessie). 

colonies bactériennes

On demandera un ECBU après la réalisation d’une bandelette urinaire. Ce test de la bandelette urinaire sera positif en cas d’infection urinaire. En effet, la bandelette révèlera la présence de leucocytes urinaires (globules blancs) et de nitrites. Lors d’une infection urinaire, il existe une production de nitrites. S’il existe des symptômes urinaires et que la bandelette urinaire est positive, votre médecin pourra vous prescrire dans certains cas une ECBU. Mais dans des cas plus sévères ou particuliers, il pourra aussi vous prescrire une ECBU d’entrée de jeu. 

bandelettes urinaires pour analyse d'urines

Je vais maintenant vous expliquer le mode d’emploi de cette analyse d’urines appelée ECBU.

Pour bien réaliser cette analyse d’urines, il y a un mode d’emploi commun pour les hommes et les femmes. Mais sachez qu’il existe aussi quelques différences en fonction des particularités anatomiques. Je vous parlerai également du mode d’emploi pour réaliser cette analyse d’urines chez les nourrissons et les petits enfants. 

Il faut impérativement que le prélèvement d’urines soit fait selon un protocole très strict. En effet, il faut que ce prélèvement soit réalisé dans des conditions d’asepsie parfaite. Le recueil des urines va se faire soit à la maison, soit au laboratoire d’analyses médicales. Asepsie veut dire que l’on va tout faire pour ne pas mettre un microbe étranger à l’urine dans le pot stérile. Seule votre urine doit rentrer dans ce pot (avec ses éventuels microbes) et rien d’autre. Un microbe présent sur vos mains par exemple ne doit pas se retrouver dans les urines. 

Pour commencer, il va falloir se procurer un pot stérile. Vous pourrez trouver ce récipient au laboratoire et assez souvent aussi dans une pharmacie. Ce pot stérile doit pouvoir recueillir environ 30 ml d’urines.  

main tenant pot stérile pour analyse d'urines

Dans la mesure du possible, il faut recueillir les urines du matin. C’est à ce moment là qu’on a le plus de chance de trouver un microbe dans les urines. En effet, l’idéal est que les urines soient restées au moins 4 heures dans la vessie. C’est souvent ce qui se passe au réveil avec une dernière miction assez lointaine. 

On me pose souvent la question : faut-il être à jeun pour faire un ECBU ? Et bien non ! Rien ne vous empêche de manger avant d’aller uriner. Mais si vous avez une infection urinaire, ça va être difficile d’attendre longtemps ! 

Il ne faut pas commencer un antibiotique avant le prélèvement. Cela pourrait totalement fausser les résultats. Et si c’est un ECBU de contrôle, il faut attendre 3 jours après la fin des antibiotiques. 

Le pot rempli doit rapidement être déposé au laboratoire. En cas de délai un peu plus long, mettre le récipient au réfrigérateur, mais pas trop longtemps. 

Il faut commencer par se laver les mains de manière très consciencieuse. Ensuite, il va falloir pratiquer une petite toilette intime. L’idéal est d’utiliser des lingettes antiseptiques stériles. 

se laver les mains

Après le lavage des mains, asseyez vous sur les toilettes en écartant les jambes. 

À l’aide de deux doigts, écartez vos lèvres. Ensuite, utilisez une lingette stérile pour nettoyer les plis internes de vos lèvres, de l’avant vers l’arrière. Le fait de laver de l’avant vers l’arrière permet d’éviter une contamination par les germes présents au niveau de l’anus. 

Utilisez une autre lingette stérile pour nettoyer votre urètre. Au niveau de la vulve, l’urètre est le petit orifice par lequel l’urine s’écoule de votre corps. 

Commencez par uriner une petite quantité d’urine (un demi-verre) directement dans les toilettes et non dans le pot. Ceci permet d’éviter une contamination bactérienne uro-génitale.  

Arrêtez l’écoulement de l’urine et tenez le pot à quelques centimètres de votre urètre. Essayez de ne pas toucher les parties supérieures du flacon stérile. 

Urinez dans le pot, en le remplissant à moitié ou selon les instructions du laboratoire.  

Terminez d’uriner dans les toilettes. 

Pour finir, fermez bien le flacon stérile.

Comme pour les femmes, il faut commencer par se laver les mains de manière parfaite. Ensuite, il va falloir aussi pratiquer une toilette intime avec des lingettes antiseptiques stériles. 

lingettes antiseptiques stériles

Utilisez donc une lingette stérile pour nettoyer la tête de votre pénis. Si votre pénis n’est pas circoncis, retirez d’abord votre prépuce pour assurer un nettoyage complet. 

Urinez une petite quantité dans les toilettes (environ un demi verre).

Arrêtez l’écoulement de l’urine et tenez le pot à quelques centimètres de votre urètre, l’ouverture par laquelle l’urine s’écoule de votre pénis. Prenez soin, comme pour ces dames, de ne pas toucher le haut du pot. 

Remplissez votre pot à moitié. 

Terminez d’uriner dans les toilettes et fermez le pot pour finir. 

Chez les tout petits, l’ECBU est bien évidemment plus compliquée. On ne peut pas recueillir les urines dans une couche ! Les contaminations bactériennes seraient énormissimes ! 

Pour procéder au recueil d’urines, il faudra utiliser un collecteur stérile d’urines. Ce dernier sera à récupérer au laboratoire ou en pharmacie. 

Le recueil d’urines sur collecteur pédiatrique est au final assez simple. Il suffit de suivre le mode d’emploi pour réaliser cette analyse d’urines simplement. 

Il existe en effet des cas particuliers pour réaliser un ECBU. 

Certains patients sont porteurs d’une sonde urinaire à demeure. Je ne vais pas rentrer dans les détails, mais c’est loin d’être rare. 

Chez d’autres patients, on va être obligé de faire un sondage urinaire pour réaliser l’ECBU. Il s’agira de patients qui sont dans l’impossibilité de réaliser un prélèvement d’urines dans les bonnes conditions. 

Dans ces deux cas de figure, c’est un infirmier ou une infirmière qui va se charger du prélèvement. Ils connaissent parfaitement leur métier. Je ne vais donc pas entrer dans les détails techniques de ces prélèvements. On va juste leur faire confiance ! 

Une analyse d’urines des 24 heures est un examen assez souvent demandé. Il permet de doser de nombreux paramètres différents. Cet examen sera utilisé pour préciser si vos reins marchent correctement ainsi que votre organisme. 

On va pouvoir doser par exemple dans les urines les taux de calcium, de phosphore, de protéines, du cortisol, de la créatinine… 

La diurèse pourra aussi être étudiée. La diurèse est la quantité d’urines émise en 24 heures.  

Pour que cet examen soit efficace, il va falloir être rigoureux dans sa réalisation. En effet, si vous ne suivez pas à la lettre le mode d’emploi pour cette analyse d’urines, tout va être faussé et ininterprétable. 

Pour commencer, il va falloir récupérer un grand flacon au laboratoire. Ce flacon sera non stérile. En effet, on ne va pas réaliser un ECBU. 

Le top départ du prélèvement sera donné au petit matin. Il faudra commencer par vider complétement sa vessie aux toilettes. Pensez à noter l’heure où ça commence

Ensuite, vous devrez recueillir toutes vos urines (sans exception) et les verser dans le grand flacon. Si vous devez aussi aller à la selle, il faut quand même recueillir vos urines en même temps que vos selles. Ce n’est pas évident, mais vous allez trouver une solution, j’en suis sûr ! Ce recueil d’urines devra se faire pendant 24 heures. Donc si vous avez prévu un gros week-end avec pleins de sorties, je pense qu’il faudra peut-être annuler certaines choses. Difficile de se balader avec ce gros flacon. De plus, je vous rappelle qu’il ne faut oublier aucune goutte d’urines pendant ces 24 longues heures. 

Le matin suivant, à la même heure que la veille, recueillez les dernières urines et fermez le flacon… Et c’est fini ! 

En dehors de l’ECBU et de l’analyse d’urines des 24 heures, il existe d’autres examens.

De nombreuses analyses d’urines se font par un simple recueil d’urines dans un pot non stérile. Ce prélèvement peut se faire à n’importe quelle heure de la journée. Cela concernera les analyses de chimie urinaire. Dans ce cas-là, on dose l’albumine, le glucose, l’ionogramme urinaire. On calcule aussi le pH urinaire et beaucoup d’autres choses.  

On pourra aussi rechercher du sang, des drogues, des cellules … 

test urinaire recherche drogue

Un flacon dédié devra être récupéré au laboratoire. 

Le lavage des mains pour le prélèvement sera quand même nécessaire. 

Il suffira ensuite d’uriner tout simplement dans le flacon et le ramener au laboratoire. 

HLM n’a rien à voir avec ce que vous pensez. Il s’agit d’un sigle signifiant Hématies-Leucocytes par Minutes. 

Cet examen urinaire permet de mesurer le débit des hématies et des leucocytes passant dans les urines. Il participe à l’évaluation de la gravité et de l’évolution de certaines maladies du système urinaire. 

Pour réaliser cette analyse d’urines, le mode d’emploi est très strict. Si le compte d’Addis n’est pas parfaitement réalisé, il sera ininterprétable. 

examen d'urine dans un bocal

Pour réaliser cet examen, il faut initialement : 

  • Se lever 3 heures avant l’heure habituelle de réveil, 
  • Il faut entièrement vider sa vessie, 
  • Il faut ensuite boire un ou deux verres d’eau, 
  • Et pour finir, il faut rester 3 heures allongé et sans bouger, tout en restant à jeun. 

Trois heures après, il faudra : 

  • Faire une toilette intime comme pour l’ECBU, 
  • Recueillir ensuite totalement son urine dans un pot stérile, 
  • Et refermer le flacon. Le porter ensuite rapidement au laboratoire. 

Pour les femmes, il ne faudra pas faire cet examen pendant les périodes menstruelles. 

Cela fait longtemps que je voulais faire un sujet sur l’analyse d’urines et son mode d’emploi. Comme vous avez pu le constater, je ne vous ai pas vraiment expliqué les raisons pour lesquelles on réalise une analyse d’urines. Je ne vous ai pas non pu expliqué les conséquences aux vus des résultats de ces analyses. Vous trouverez pleins d’articles très complets à ce sujet (j’ai aussi fait quelques liens dans les paragraphes). 

Par contre, j’ai essayé de faire un article pratico-pratique. En effet, pour qu’une analyse d’urines soit exploitable, il faut la réaliser correctement. Les patients me demandent très souvent des précisions quant à la réalisation. De plus, je vois souvent des résultats erronés et non interprétables. Ceci en raison d’un mauvais mode d’emploi pour réaliser cette analyse d’urines. 

J’espère donc, qu’aux vus de ces quelques paragraphes, vous aurez le bon mode d’emploi pour réaliser une bonne analyse d’urines. 

Article écrit le 5 août 2022 par Docteur santé.

Cette page médicale est une source d’information comme bien d’autres et ne détient pas forcément la vérité absolue. Si cette page répond à des questions que vous vous posez, il est impératif cependant d’en parler secondairement à un médecin pour qu’il vous confirme et vous explique vos problèmes médicaux et leurs prises en charge. Internet est sans doute une source d’information très précieuse pour vous, mais seul un médecin (médecin traitant ou spécialiste) peut faire la part des choses et vous soigner correctement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.