Aller au contenu
Accueil » Articles Santé » Constipation et voyage

Constipation et voyage

Introduction : constipation et voyage

constipation et voyage

Vous êtes trop contents. Vous allez enfin partir en voyage !

Il est donc temps de penser à préparer votre petite trousse médicale. Vous vous informez à droite, à gauche, pour savoir ce qu’il faut emmener avec vous. Votre entourage, vos lectures, voire votre médecin pour les plus exigeants, vont vous donner certains conseils. Il faudra prévoir les répulsifs contre les insectes, un antiallergique, du paracétamol, un collyre, un antispasmodique… Et surtout, en numéro un, les antidiarrhéiques. On vous fera tout un pataquès sur la turista (la diarrhée du touriste !). Le risque principal pour vous serait de faire une diarrhée aigüe en mangeant ou buvant de « mauvaises choses ». Et bien non, la diarrhée n’est pas le principal risque intestinal pendant un voyage. Ce risque est bien évidemment à prendre au sérieux. Il faudra donc impérativement prendre avec vous de quoi lutter contre la diarrhée. 

Mais le principal risque intestinal est la constipation en voyage. Ah bon ! Me direz-vous avec vos grands yeux étonnés ? Et oui, il y a beaucoup plus de voyages gâchés par la constipation que par la diarrhée ! On ne parle jamais de ce risque, mais croyez-moi, la constipation est très fréquente en voyage. Ce n’est pas moi qui sors cette information d’un chapeau, mais c’est un retour d’expérience de mes patients voyageurs. 

Pensez à anticiper ce problème de constipation avant de partir au bout du monde. 

Pourquoi la constipation s’invite t’elle en voyage ? 

Généralités   

On définit généralement la constipation comme le fait d’aller à la selle moins de trois fois par semaine. Mais on peut aussi parler de constipation quand on fait des selles petites (style “crottes de biques”), dures et difficiles à évacuer. Et en principe des selles normales se font sans effort. 

Si la constipation n’est pas un problème pour vous en temps normal, lisez quand même la suite de cet article. En effet, vous n’êtes pas à l’abri d’avoir un épisode de constipation malgré tout. Pour les voyageurs habituellement constipés, il faudra être encore plus prudent. Dans les deux cas, il faudra être vigilant afin que la constipation ne gâche pas votre si beau voyage à venir !  

Une question se pose. Mais pourquoi un voyage tant attendu risque de me provoquer une constipation ? Ceci est due au fait que différents facteurs vont pouvoir modifier la vitesse de fonctionnement de votre intestin.  

Qu’est ce qui provoque la constipation ?  

laxatif

Les facteurs provoquant la constipation sont les suivants :  

  • Changement de votre routine habituelle. En effet, beaucoup de personne tiennent au confort de leurs toilettes habituelles. Un petit changement de toilette, et hop, c’est la catastrophe !   
  • Changement par rapport à vos habitudes. On aime souvent faire ses besoins tous les jours à la même heure. C’est sûr qu’en voyage, cette routine sera plus compliquée.  
  • Des changements dans les horaires de vos repas et de leurs contenus. 
  • Des changements dans votre horloge biologique interne. On n’a pas les mêmes horaires en voyage qu’à la maison.  
  • Manque d’hydratation. On ne boit souvent pas assez en voyage. Et si les selles se dessèchent, la constipation arrive souvent.  
  • Changements dans les aliments que vous mangez. Un plat très épicé n’aura pas les mêmes effets que votre blanquette de veau préférée.  
  • Augmentation du temps passé en position assise (surtout en avion et dans les cars).  
  • Le stress lié au voyage va perturber votre système digestif. Difficile pour beaucoup de gens d’être zen dans un aéroport et/ou en escales.  
  • L’incapacité d’aller rapidement faire sa grosse commission s’il n’ y a pas de toilettes à proximité.  
  • Le décalage horaire peut altérer votre transit intestinal habituel. C’est surtout vrai si vous êtes réglés comme du papier à musique. 

11 moyens pour lutter contre la constipation en voyage 

Pour lutter contre cette constipation “voyageuse”, je vais vous donner 11 conseils plus ou moins facile à réaliser suivant les cas. 

Quelle attitude doit-je adopter pour éviter d’être constipé en voyage ? 

1 – Restez à l’écoute de votre corps. S’il vous dit qu’il a envie d’aller à la selle, et bien, allez-y. Facile à dire, mais c’est important. En effet, si vous ratez ce moment, la constipation risque de s’aggraver par la suite et de gâcher votre voyage. Donc, prenez sur vous, et les toilettes de l’aéroport ou du restaurant ne sont peut-être pas si mal au final ! 

aller aux WC

2 – Essayez de garder les mêmes horaires qu’à la maison. Si vous avez l’habitude d’aller à la selle le matin après le petit-déjeuner, et bien il faut continuer à faire pareil. Le transit intestinal doit garder son biorythme habituel. 

3 – Essayer de bouger le plus possible. Les voyages nécessitent souvent de passer beaucoup de temps assis, que ce soit dans la voiture, dans le train, dans les aéroports ou dans les avions. Le fait de bouger votre corps peut aider votre système digestif à rester en mouvement lui aussi. 

Pendant le séjour, le farniente est parfois le bienvenu, mais pas pour votre intestin. Donc, bougez un minimum. 

4 – Soyez détendus car vous êtes en vacances ! Il y aura forcément des tracasseries pendant le trajet et pendant votre séjour. Mais rien n’est grave au final ! Le stress n’est pas bon pour votre transit intestinal, qu’on se le dise ! 

5 – Prenez conseil auprès de votre médecin préféré. C’est nécessaire si vous êtes un constipé de nature et si vous avez déjà rencontré ce problème en voyageant. Il pourra vous recommander d’utiliser un laxatif avant de partir en voyage, à titre préventif.  Il pourra aussi vous prescrire un produit que vous pourrez emporter en cas de constipation. 

Que dois-je boire pour éviter d’être constipé en voyage ? 

6 – Il faut boire beaucoup d’eau afin de bien s’hydrater, et de bien hydrater ses selles. C’est tout bête, mais c’est logique. Les selles déshydratées ont tendance à sortir du corps moins facilement. L’eau plate, les jus de fruits sont les meilleurs choix. Par contre, lorsque vous voyagez à l’étranger, vous devez toujours boire de l’eau en bouteille. Ceci permet d’éviter la redoutable diarrhée du voyageur ! 

7 – Il faut boire une boisson chaude le matin. En effet, cela stimule les selles et luttera contre la constipation.  

Dans la journée, n’abusez par du café, car ce dernier peut favoriser la déshydratation des selles et en conséquence une constipation. 

Comment dois-je manger pour éviter d’être constipé en voyage ? 

8 – Essayez de prendre le temps pour manger. En effet, le fait de manger trop rapidement, et si c’est répété, peut favoriser l’apparition d’une constipation. 

9 – Il faut dans la mesure du possible manger un petit-déjeuner copieux. C’est encore plus important pour les personnes qui vont à la selle le matin. De bien manger le matin déclenche souvent l’envie d’aller à la selle. De plus, le fait de s’être vidé le matin est de très bon augure pour passer une bonne journée, libéré ! 

assiette de crudités

10 – Il faut s’astreindre à manger beaucoup de fibres. Les fibres alimentaires sont très importantes pour la régularité du transit intestinal. Les bonnes sources de fibres sont les fruits, les légumes, les céréales et le pain complet. 

Par contre, lorsque vous voyagez à l’étranger, vous devez faire attention à ne pas manger de légumes, de fruits et de salades crus. Il faut en effet éviter les infections bactériennes qui peuvent entraîner la diarrhée du voyageur. Un comble quand on veut éviter la constipation !  Ne mangez que des fruits et des légumes qui ont été cuits sera la meilleure solution. Si vous épluchez vous-même des fruits à la peau épaisse, vous serez en sécurité. 

hamburger non recommandé en voyage

11 – Il faut impérativement d’essayer d’éviter “la malbouffe”. Les snacks, les fast-food ont un côté pratique en voyage. Mais ces derniers servent une nourriture pauvre en fibre et ultra transformées ce qui favorise la constipation. Essayer de prendre des salades, des yaourts (ils possèdent des probiotiques), des céréales complètes. 

Conclusion sur la constipation et le voyage 

Je tenais à faire ce petit article pour vous sensibiliser à un problème très souvent oublié concernant les voyages. On ne parle que de la prévention de la diarrhée. Mais la constipation pose beaucoup plus de problèmes aux voyageurs. 

J’espère vous avoir éclairé sur ce problème. C’est un problème bénin sur le plan médical. Mais il peut vite devenir un problème majeur quand on est en voyage loin de chez soi … et de ses habitudes. 

Article écrit le 9 mai 2022 par Docteur santé

Cette page médicale est une source d’information comme bien d’autres et ne détient pas forcément la vérité absolue. Si cette page répond à des questions que vous vous posez, il est impératif cependant d’en parler secondairement à un médecin pour qu’il vous confirme et vous explique vos problèmes médicaux et leurs prises en charge. Internet est sans doute une source d’information très précieuse pour vous, mais seul un médecin (médecin traitant ou spécialiste) peut faire la part des choses et vous soigner correctement.