Aller au contenu
Accueil » Articles Santé » Médecin ORL

Médecin ORL

medecin specialiste ORL

Définition d’un médecin ORL 

Le médecin ORL est le spécialiste qui s’occupe de la tête et du cou. Ceci est un peu limite comme définition. En effet, le terme ORL est une abréviation de « Oto-Rhino-Laryngologiste ». Ce terme un peu barbare provient du grec. « Oto » veut dire oreille, « Rhino » signifie nez et « Larynx » détermine la gorge. Donc littéralement, le médecin oto-rhino-laryngologiste s’occupe des oreilles, du nez et de la gorge. 

C’est un médecin un peu particulier, car il est à la fois un chirurgien, en faisant de la chirurgie cervico-faciale. Il pourra enlever chirurgicalement de simples amygdales mais aussi faire des opérations très complexes comme par exemple des chirurgies de tumeurs de la base du crâne ou des opérations très complexes de la surdité. 

Il est également spécialiste médical (c’est à dire non chirurgical) à s’occuper d’un tas de pathologies courantes. Par exemple, il va prendre en charge des vertiges, enlèvera de simples bouchons de cérumen dans les conduits auditifs, traitera des angines ou des sinusites à répétition, pourra faire des explorations du sommeil … 

ORL specialiste medical

Autre fait intéressant, ce médecin traitera toutes les tranches d’âge de la population. Un jeune enfant ira voir ce médecin pour des problèmes d’otites séreuses (otites chroniques) par exemple ou de végétations. Un adulte pourra consulter pour de multiples raisons. Les personnes âgées verront très souvent l’ORL pour des problèmes de surdité entre autres. 

L’ORL est donc un médecin “multitâches” et soignant énormément de types différents de patients. 

Personnellement, j’aime bien cette spécialité médico-chirurgicale qu’est l’ORL. Je travaille quotidiennement avec eux car les pathologies ORL sont très, très fréquentes. 

Comment classe t’on les groupes de pathologies ORL? 

ORL pour les pathologies de l’oreille et de la surdité

medecin ORL

La sous-discipline de l’ORL qui s’occupe de l’oreille, s’appelle l’otologie. Comment ça une sous-discipline ? Et oui, comme si d’être spécialiste ne suffisait pas! Il existe des médecins ORL “généralistes” et des médecins ORL “hyper-spécialistes”. Certains ne s’occuperont que des oreilles, d’autres que de la chirurgie des cancers, d’autres que des vertiges … 

Les domaines traités seront : 

  • Exploration des acouphènes et traitement si possible. 
  • Exploration des vertiges et des troubles de l’équilibre et traitements. 
  • Exploration et traitement des surdités. Traitements médicaux avec les appareils auditifs et traitements chirurgicaux des surdités avec de multiples techniques dont les implants cochléaires. 
  • Chirurgie de l’oreille externe. 
  • Prise en charge des otites chroniques, avec chez l’enfant pose de drains trans-tympanique par exemple et chez l’adulte, réparation de perforations du tympan entre-autre. 
  • Prise en charge des otites aigues et des otites séreuse (ou séro-muqueuses). 
  • Traitement chirurgical ou au laser de l’otospongiose. 
  • Chirurgies des tumeurs de l’oreille (bénignes et malignes). Ceci concerne bien évidemment l’oreille interne, moyenne et externe. 
  • Chirurgie des tumeurs bénignes de la base du crâne comme les méningiomes et les schwannomes. Prise en charge également par les neurochirurgiens. 
  • Prise en charge des malformations congénitales de l’oreille. 

Voilà, la liste n’est pas exhaustive bien sûr, mais c’est un bon reflet de ce que fait un ORL rien que pour les oreilles. Impressionnant non ? 

ORL pour les pathologies des sinus et du nez (rhinologie) 

Autre gros morceau pour les ORL : les sinus et par extension les pathologies de la base du crâne (en relation avec les sinus frontaux, les sinus sphénoïdaux et les sinus ethmoïdaux). Ainsi que les pathologies du nez, comme par exemple le bon vieux “rhume”. Mais j’imagine quand même que vous n’irez pas voir un ORL pour une simple rhinopharyngite ! 

Les pathologies traitées seront : 

  • Les malformations congénitales comme par exemple les atrésies des orifices. 
  • Les pathologies infectieuses (aigües et chroniques) : rhinites, sinusites, polypose. 
  • Les obstructions nasales. 
  • Les tumeurs malignes et bénignes des sinus avec traitements médicaux et chirurgicaux. Parfois intervention d’un neurochirurgien. 

Pathologies du pharynx 

ORL

Pathologies traitées par l’ORL, mais beaucoup plus souvent par le médecin généraliste et les pédiatres à part les cas graves et les tumeurs. 

Les pathologies seront : 

  • La pharyngite, bien connue de vous tous.
  • L’angine : très connue aussi.
  • Les complications des angines avec notamment le phlegmon péri-amygdalien qui demande l’expertise de l’ORL pour la prise en charge car c’est souvent sévère. 
  • Les tumeurs bénignes et malignes du pharynx. 

Pathologies du larynx 

cordes vocales

Le larynx est l’organe de la voix. Son étude s’appelle la laryngologie. Il existe également une sous-spécialité qui s’appelle la phoniatrie. Certains médecins ORL ne font que de la phoniatrie. Ce seront alors des phoniatres à part entière. Mais excusez-moi, je n’ai pas fait les présentations. La phoniatrie s’occupe des troubles de la voix, de la parole et aussi de la déglutition (par exemple après avoir fait un AVC). 

Sont présents dans ce groupe : 

  • Malformations congénitales. 
  • Maladies infectieuses : laryngite (graves potentiellement chez le petit enfant), les papillomatoses.
  • Tumeurs bénignes et malignes du larynx, et plus précisément des cordes vocales.
  • Prise en charge des paralysies des cordes vocales.
  • Prise en charge des troubles de la déglutition.
  • Chirurgies des troubles de la voix.
  • Rééducation de la voix.
  • Prise en charge des sténoses laryngées et de la trachée, des suites de traumatismes. 

La liste est non exhaustive comme vous pouvez l’imaginer, mais elle est déjà conséquente, et vous laisse sans voix… j’imagine ! 

Pathologies cervicales et cervico-faciales 

Cette section concerne les médecins ORL, mais concerne également d’autre spécialités médicales et chirurgicales car à la frontière de plusieurs domaines. 

On retrouvera dans cette section : 

  • Tumeurs bénignes de la thyroïde (nodules …). Domaine également des endocrinologues, des chirurgiens spécialistes en maladies endocriniennes (chirurgie des glandes pour faire simple), des chirurgiens viscéraux compétents pour certain en pathologies thyroïdiennes. 
  • Tumeurs bénignes des glandes salivaires. Seront compétents également les chirurgiens maxillo-faciaux, appelés aussi stomatologues. 
  • Tumeurs cancéreuses de la thyroïde. Traitées aussi par les oncologues (cancérologues). 
  • Tumeurs des glandes parathyroïdes. 
  • Tumeurs du larynx, du pharynx et de la cavité buccale (compétence du stomatologue également). 
  • Chirurgies des malformations congénitales : kystes d’origines multiples (je vous épargne la suite …). 

ORL pour les pathologies du sommeil 

Encore un domaine de prédilection du médecin ORL. Mais pas que…Sont également concernés les pneumologues, les neurologues et certains cardiologues dans les explorations et traitements des troubles du sommeil.  

Dans le cadre des troubles du sommeil, on fera : 

  • Exploration et traitements du fameux syndrome d’apnée du sommeil. Dans le cas des ORL, il s’agira surtout du syndrome d’apnée obstructive du sommeil. Souvent lié aux ronflements, que vous aimez tant, j’en suis sûr. 
  • Réalisation de polygraphie. 
  • Chirurgie de certaines causes ORL liées aux apnées du sommeil. 

Chirurgie reconstructrice, esthétique de la face et du cou 

chirurgien ORL

On sort un peu du cadre, car il s’agit souvent de chirurgie purement esthétique. Mais assez souvent, il s’agit de chirurgie reconstructrice suite par exemple à un cancer avec d’importantes séquelles physiques et fonctionnelles.  

Les domaines concernés seront : 

  • Rhinoplastie et rhinoseptoplastie : en terme français, c’est la chirurgie esthétique du nez. 
  • Lifting. 
  • Chirurgies des oreilles décollées. 
  • Injection d’acide hyaluroniques et de toxine botulinique. 
  • Réparations de séquelles cervico-faciales avec des lambeaux de reconstruction. 
  • Prise en charge des tumeurs bénignes et malignes de la peau du cou et de la face. 
  • Réalisation de greffes de peau. 

Conclusion sur le médecin ORL 

Voilà, j’en ai fini avec ce tour de table des compétences de l’ORL. Comme vous avez du vous en apercevoir, on n’est pas spécialiste pour rien. Toutes les notions décrites dans cet article sont connues par les médecins généralistes. Ceci est très important pour déjà faire une première prise en charge de vos problèmes. Si les compétences de votre médecin généraliste suffisent, alors c’est très bien. Mais il est évidemment que dans de nombreux cas, il sera un peu démuni et devra vous conseiller d’aller consulter un médecin ORL pour une prise en charge optimale.  

Autre enseignement, c’est celui d’apprendre qu’il existe des hyper-spécialistes dans une même spécialité. En effet, certains ORL, ne s’occuperont que des troubles de l’équilibre, quand d’autres ne feront que de la chirurgie carcinologique (du cancer), et d’autres ne feront que de la chirurgie esthétique. Preuve à vous et à votre médecin de trouver le bon ORL concernant votre problème. 

Et pour finir, cet article ressemble un peu à un catalogue … détaillé. J’ai essayé de vous donner une bonne idée de ce que fait un ORL dans son quotidien et peut-être vous donner un peu plus de connaissances quant aux pathologies qui sont de son domaine. Par contre, je n’ai pas tout détaillé, car sinon il aurait fallu que j’écrive un livre entier ! N’oubliez pas de toujours demander conseil à votre médecin avant d’aller voir un ORL, pour être sûr que c’est une bonne idée, et que vous ne vous trompez par de spécialiste. 

Article écrit le 28 avril 2022 par Docteur santé.

Cette page médicale est une source d’information comme bien d’autres et ne détient pas forcément la vérité absolue. Si cette page répond à des questions que vous vous posez, il est impératif cependant d’en parler secondairement à un médecin pour qu’il vous confirme et vous explique vos problèmes médicaux et leurs prises en charge. Internet est sans doute une source d’information très précieuse pour vous, mais seul un médecin (médecin traitant ou spécialiste) peut faire la part des choses et vous soigner correctement.